Takraw !

Peut-être (si vous en avez déjà aperçu) vous êtes-vous déjà demandé à quoi pouvaient bien servir ces petites balles en rotin ou plastique tressé ?

Takraw Ball

Et bien il s’agit des balles utilisées dans un sport malais/thaïlandais assez spectaculaire, le Takraw (officiellement Sepak Takraw, combinaison du terme malais Sepak, « kick » et du thaï Takraw, « Ball »).

Le Takraw est une sorte de volley-foot acrobatique, où deux équipes (« Regu ») de 3 joueurs s’affrontent autour d’un filet qui ressemble à un filet de badminton. Un des joueurs de l’équipe qui engage lance à la main, en retrait, la balle au serveur (« Tekong ») qui, comme son nom l’indique, sert d’une reprise de volée. L’équipe d’en face réceptionne et doit, en trois touchers de balle maximum, sans utiliser les bras/mains, et sans rebond au sol, renvoyer la balle dans le camp adverse, et ainsi de suite. A noter qu’à la différence du volleyball, un même joueur peut réaliser seul les trois touchers. En réalité les échanges sont assez courts puisque la première possession de balle se termine généralement par un smash, à savoir une sorte de retourne/saut périlleux, rarement rattrape par l’équipe adverse (sauf en cas de contre au filet). Les matchs sont organises en sets de 15 ou 21 points, et se jouent en 2 ou 3 sets gagnants. Tout en vitesse, en souplesse et en vivacité, le Takraw est assez plaisant à regarder, avec des échanges qui s’enchainent rapidement, même si ils sont parfois un peu répétitif et manquent de stratégie a mon gout (assez peu de possibilité de feinter par exemple).

Le Takraw est extrêmement populaire en Thaïlande (sport national après la boxe Thaï), Indonésie, Malaisie, Laos (seul sport national) et plus généralement en Asie du Sud-est. Il se pratique également aujourd’hui, certes de manière confidentielle, dans une dizaine de pays européens (la France compte une fédération nationale depuis 2003) ainsi qu’en Amérique du Nord. Malgré un fort lobbying de L’ISTAF (Fédération internationale de Takraw) pour le faire accepter comme sport olympique, et quelques signes d’ouverture récents (nomination de l’Allemagne, de la France et de la Suisse a l’ISTAF en septembre 2013), la reconnaissance de ce sport a l’échelle internationale n’est surement pas pour demain : à ce jour, seuls 6 membres de l’ISTAF sur 34 sont non asiatiques…

Il n’en reste pas moins qu’en version récréative/plage, je pense que le Takraw constitue une alternative sympa au beach-volley et aux raquettes !

Une séquence typique :

myfacewhen

Un fail :

myfacewhen (1)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s