Quito, un mois!

Post de rentrée, dans un style synthétique et efficace.

Voila, ça fait maintenant un mois que nous sommes installés dans la capitale équatorienne, à 2800 mètres d’altitude, au milieu de la partie andine du pays.

Nous avons élu domicile chez Beatriz, temporairement au début, puis de moins en moins, et quasi définitivement au final… On continue à chercher un appart’, mais sans grande conviction. Il faut dire qu’on est super bien placés, avec vue sur une petite place, réveil au pépiement des oiseaux, dîner avec musique live du bar cosy d’en dessous, à deux pas de toutes nos activités… Notre chambre, une des 5 que loue Beatriz au deuxième étage de sa maison, est très agréable (bien plus que tout ce qu’on a pu visiter), et on est les seuls à utiliser la cuisine de l’étage, bref on se sent comme chez nous !

DSCF1718 DSCF1745 DSCF1735 DSCF1760

La semaine, nous sommes assez occupés, entre cours d’espagnol (3h par jour à l’université), de danse, de yoga, découverte de la ville, sport, etc. Notre vie nocturne est assez calme, nous sommes sortis deux-trois fois vers la « plaza Foch », le quartier des boites de nuits, qui est assez rigolo, constitué de maisons ordinaires à un ou deux étages qui ont été transformées en bar, restaurants, clubs… Pour la plupart un peu, voire franchement, pourris, même si quelques clubs de salsa sont sympas (pour le reste, j’avoue avoir encore un peu de mal avec le reggaeton…).

La ville en elle-même est relativement agréable, encaissée tout en longueur dans le couloir inter-andin (haut plateau étroit coincé entre les deux chaines de volcans qui compose la partie équatorienne de la cordillère des andes). Elle jouit d’un climat assez clément même si nous sommes en saison des pluies, ce qui veut dire pluie torrentielle environ un jour sur deux, en fin d’après-midi… Le reste du temps il fait vraiment bon, faut juste se méfier un peu du soleil, qui tape pas mal ! Nous vivons dans le quartier touristes/ministères/étudiants/cols blancs, en plein centre, et au final nous en sortons assez peu, même si nous avons fait pas mal de sauts dans le centre historique plus au sud, ou vers le parc Carolina, le central parc local, entouré de building modernes abritant malls flambants neufs, bureaux de multinationales et condominiums de luxe. Le reste de la ville, plus loin au sud ou au nord, nous est moins familier.

DSCF1285 DSCF1278 IMG_0978 DSCF1591 DSCF1584

Les week-ends, nous essayons de découvrir les environs de Quito, et avons pour l’instant visité La Mitad del Mundo (la ligne ecuatoriale version Disneyland), Tena, à 5 heures à l’est, du côté amazonien (spéléo, tubing…), Mindo et la “Cloud Forest”, à deux heures à l’ouest (pays des papillons, colibris, jungle, et sanctuaire de cascades), et emprunté le “TeleferiQo”, qui part de la ville et monte à plus de 4000 mètres d’altitude, sur les flancs du mont Pichincha qui domine la ville. La prochaine fois, on s’attaque au sommet (env. 4700m) !

10628220_10152752044390923_2235438055278886058_n DSCF1333 DSCF1318 DSCF1997 DSCF2147 DSCF2092 DSCF1245 DSCF1231 DSCF1267

Nous ne savons pas encore combien de temps nous allons rester. Nos visas d’entrée sont valides jusqu’au 22 décembre, mais je suis sensé commencer un volontariat la semaine prochaine, qui s’il se passe bien nous fera surement rester un peu plus dans le coin. Dans le cas contraire, il est fort probable que nous bougions… Nous avons quelques idées de destination en tête, mais rien de décidé !

Allez bises à tous, et promis à très vite pour de nouvelles nouvelles !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s